"L'accueil était déjà plein durant la période de Noël, mais dans les prochains jours il fera un peu moins froid avec des températures positives, ce qui nous inquiète moins. Par ailleurs, nous allons ouvrir début janvier un nouveau centre à Evere de 300 places", a expliqué la porte-parole du Samusocial Marie-Anne Robberecht.

Le quota de demandes d'asile mis en place par Theo Francken a également eu des conséquences sur l'organisation de l'hébergement des sans-abri à Bruxelles.

"Nous avons remarqué que durant cette période nous avons eu plus de demandeurs d'asile dans nos centres. Chaque jour, nous recevions également une ou deux familles qui n'avaient pas encore pu demander l'asile. Nous ne sommes aujourd'hui plus touchés par cette problématique", souligne Mme Robberecht.