Il s'agit d'une augmentation, en montant brut imposable, de 19.105,58 euros pour un ménage (contre 18.730,66 euros avant), avec une majoration par personne à charge de 3.536,95 euros. Soit "une augmentation qui correspond à l'indexation", note Luc Vandormael, président de la Fédération des CPAS de Wallonie. Cela signifie que des personnes qui étaient juste au-dessus du plafond de rémunérations et ne pouvaient donc pas prétendre à une intervention du Fonds, peuvent à présent la réclamer. Après avoir connu des pics il y a cinq ou six ans, le nombre de bénéficiaires est stable et plafonne à environ 90.000 ménages en Belgique. Financé pour 35% par une cotisation sur le mazout et pour 65% par l'État fédéral, le Fonds social chauffage octroie 0,14 euro par litre pour 1.500 litres maximum. Soit 210 euros par an. Le plafond de 210 euros est identique pour les personnes qui se chauffent au pétrole lampant, ce qui représente quand même 10% des bénéficiaires du Fonds. (Belga)