"Selon certains scénarios, le Trésor se retrouverait avec des ressources restantes insuffisantes pour continuer à financer les opérations du gouvernement américain au-delà" du "15 décembre", a précisé Janet Yellen, dans un courrier aux responsables démocrates et républicains du Congrès. "Pour garantir la pleine confiance et le crédit des Etats-Unis, il est essentiel que le Congrès relève ou suspende le plafond de la dette dès que possible", a-t-elle souligné. Le Congrès avait approuvé en octobre un texte permettant de relever temporairement la limite d'endettement du pays de 480 milliards de dollars, et ainsi d'honorer ses paiements jusqu'à début décembre. La mesure avait été adoptée avec le seul soutien des élus démocrates, les républicains s'y étant farouchement opposés. Lorsque le plafond est atteint, impossible d'emprunter, et, dès que les liquidités se tarissent, c'est le défaut de paiement. Un scénario inédit jusqu'à présent. (Belga)

"Selon certains scénarios, le Trésor se retrouverait avec des ressources restantes insuffisantes pour continuer à financer les opérations du gouvernement américain au-delà" du "15 décembre", a précisé Janet Yellen, dans un courrier aux responsables démocrates et républicains du Congrès. "Pour garantir la pleine confiance et le crédit des Etats-Unis, il est essentiel que le Congrès relève ou suspende le plafond de la dette dès que possible", a-t-elle souligné. Le Congrès avait approuvé en octobre un texte permettant de relever temporairement la limite d'endettement du pays de 480 milliards de dollars, et ainsi d'honorer ses paiements jusqu'à début décembre. La mesure avait été adoptée avec le seul soutien des élus démocrates, les républicains s'y étant farouchement opposés. Lorsque le plafond est atteint, impossible d'emprunter, et, dès que les liquidités se tarissent, c'est le défaut de paiement. Un scénario inédit jusqu'à présent. (Belga)