Il est donc encore trop tôt pour parler d'un tournant. Mais le fait qu'on constate un ralentissement du nombre de nouvelles contaminations est un premier "bon signal", a-t-il cependant estimé. La situation reste critique dans les six hôpitaux de la province, selon M. Tersalvi. Les soins intensifs de ces établissements sont pleins, la limite est atteinte. La médecine générale allège quelque peu les choses, de nombreux patients moins atteints étant soignés à domicile désormais. "Ça aide", a constaté Carlo Alberto Tersalvi. On ne peut à l'heure actuelle déjà dire avec précision les erreurs qui ont été commises au début de la gestion de cette crise en Italie du nord. On est encore trop dedans pour le moment, selon lui. La population italienne est plutôt âgée et c'est cette partie de la population qui est particulièrement exposée à la Covid-19, dit-on. "Cela a engendré beaucoup de problèmes et coûté de nombreuses vies". (Belga)

Il est donc encore trop tôt pour parler d'un tournant. Mais le fait qu'on constate un ralentissement du nombre de nouvelles contaminations est un premier "bon signal", a-t-il cependant estimé. La situation reste critique dans les six hôpitaux de la province, selon M. Tersalvi. Les soins intensifs de ces établissements sont pleins, la limite est atteinte. La médecine générale allège quelque peu les choses, de nombreux patients moins atteints étant soignés à domicile désormais. "Ça aide", a constaté Carlo Alberto Tersalvi. On ne peut à l'heure actuelle déjà dire avec précision les erreurs qui ont été commises au début de la gestion de cette crise en Italie du nord. On est encore trop dedans pour le moment, selon lui. La population italienne est plutôt âgée et c'est cette partie de la population qui est particulièrement exposée à la Covid-19, dit-on. "Cela a engendré beaucoup de problèmes et coûté de nombreuses vies". (Belga)