En dehors de ce cénacle, certains s'inquiètent tout de même et estiment que d'autres mesures seraient bienvenues afin d'endiguer la phase actuelle. Notamment le virologue Marc Van Ranst (KU Leuven). Il estime cependant qu'il ne lui revient pas de détailler la nature de ces éventuelles décisions, cette tâche revenant au gouvernement, assure-t-il. Le biostatisticien Geert Molenberghs (UHasselt/KU Leuven) préfèrerait quant à lui voir annuler les marchés de Noël ou autres gros événements du genre, a-t-il dit sur les ondes de Radio 1 vendredi. Un comité de concertation est prévu le 19 novembre. Enfin, en conférence de presse, le Centre de crise a précisé qu'il n'y avait pour le moment pas encore d'idée de date pour l'arrivée en Belgique des traitements anti-viraux. Dans la semaine, le président français Emmanuel Macron avait évoqué la fin de l'année pour ce qui est de l'Hexagone. (Belga)

En dehors de ce cénacle, certains s'inquiètent tout de même et estiment que d'autres mesures seraient bienvenues afin d'endiguer la phase actuelle. Notamment le virologue Marc Van Ranst (KU Leuven). Il estime cependant qu'il ne lui revient pas de détailler la nature de ces éventuelles décisions, cette tâche revenant au gouvernement, assure-t-il. Le biostatisticien Geert Molenberghs (UHasselt/KU Leuven) préfèrerait quant à lui voir annuler les marchés de Noël ou autres gros événements du genre, a-t-il dit sur les ondes de Radio 1 vendredi. Un comité de concertation est prévu le 19 novembre. Enfin, en conférence de presse, le Centre de crise a précisé qu'il n'y avait pour le moment pas encore d'idée de date pour l'arrivée en Belgique des traitements anti-viraux. Dans la semaine, le président français Emmanuel Macron avait évoqué la fin de l'année pour ce qui est de l'Hexagone. (Belga)