Cette édition est consacrée à la photographie, la sérigraphie, la gravure et la lithographie. Elle présente un nombre record de 53 candidats sélectionnés, contre 18 à l'édition précédente en 2013. L'exposition gratuite de leurs ?uvres sera visible jusqu'au 27 février dans la salle Allende, sur le Campus du Solbosch, à Ixelles. Cette exposition sera pour la première fois présentée à l'étranger, à Fontenay-sous-bois (France) en 2017. L'oeuvre "The soldier & the messiah" de Patrick van Roy se décompose en deux grandes photographies de 150 sur 125 cm. L'une représente à partir d'une multitude de croix le visage d'un soldat. La seconde dessine celui du Christ avec des petits soldats verts. Pour rappel, le Prix Louis Schmidt a été fondé en 1949 en hommage à l'ancien bourgmestre d'Etterbeek et membre du conseil d'administration de l'ULB décédé en déportation durant la seconde guerre mondiale. Fruit d'un partenariat entre la commune et l'université depuis 1988, il vise à soutenir les artistes de moins de 45 ans qui résident en Belgique. Jusqu'en 2013, il était attribué annuellement et était consacré en alternance à la peinture et sculpture. Un unique lauréat remportait jusqu'alors la somme de 5.000 euros. Avec cette édition, le Prix Louis Schmidt est organisé une année sur deux et s'ouvre à d'autres disciplines artistiques plus modernes. L'édition 2018 récompensera des artistes peintres. (Belga)