Selon l'agence de presse italienne Ansa, 73 médecins ont ainsi succombé à la maladie alors que le magazine Quotidiano Sanità estime que plus de 20 infirmiers et infirmières sont morts des suites du coronavirus. Plus de 10.000 personnes actives dans le secteur médical comme les hôpitaux, les cabinets médicaux et les laboratoires ont aussi été contaminées, ajoute le quotidien La Repubblica. Plusieurs raisons sont invoquées pour expliquer cette hécatombe dans le secteur médical. Beaucoup de patients ont été soignés alors que le personnel médical ignorait qu'ils étaient contaminés et qu'il existait donc un risque. Le problème des équipements inadéquats s'est ensuite posé. Les médecins et le personnel soignant se retrouvent, en outre, souvent en sous-effectif dans le nord de l'Italie, épicentre de l'épidémie. (Belga)

Selon l'agence de presse italienne Ansa, 73 médecins ont ainsi succombé à la maladie alors que le magazine Quotidiano Sanità estime que plus de 20 infirmiers et infirmières sont morts des suites du coronavirus. Plus de 10.000 personnes actives dans le secteur médical comme les hôpitaux, les cabinets médicaux et les laboratoires ont aussi été contaminées, ajoute le quotidien La Repubblica. Plusieurs raisons sont invoquées pour expliquer cette hécatombe dans le secteur médical. Beaucoup de patients ont été soignés alors que le personnel médical ignorait qu'ils étaient contaminés et qu'il existait donc un risque. Le problème des équipements inadéquats s'est ensuite posé. Les médecins et le personnel soignant se retrouvent, en outre, souvent en sous-effectif dans le nord de l'Italie, épicentre de l'épidémie. (Belga)