"Après analyse des résultats de l'enquête" menée par la police judiciaire fédérale, "le parquet limbourgeois a estimé qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves concrètes d'un comportement répréhensible", selon un porte-parole du ministère public, Bruno Coppin. "Le dossier a été classé sans suite et les autorités disciplinaires ont été prévenues." L'Université de Hasselt a réagi en annonçant qu'elle lançait une enquête disciplinaire interne. (Belga)

"Après analyse des résultats de l'enquête" menée par la police judiciaire fédérale, "le parquet limbourgeois a estimé qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves concrètes d'un comportement répréhensible", selon un porte-parole du ministère public, Bruno Coppin. "Le dossier a été classé sans suite et les autorités disciplinaires ont été prévenues." L'Université de Hasselt a réagi en annonçant qu'elle lançait une enquête disciplinaire interne. (Belga)