Avec un butin d'environ 9 millions d'euros, le groupe est soupçonné d'avoir réalisé le plus gros braquage au détriment d'un particulier des vingt dernières années en France. Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, la star s'était fait braquer par cinq hommes dans une discrète résidence hôtelière de luxe. Deux des voleurs l'avaient menacée avec une arme sur la tempe, avant de la ligoter, de la bâillonner, puis de l'enfermer dans la salle de bain. Les braqueurs avaient emporté plusieurs bijoux en diamant et en or, dont une pierre de 18,88 carats, évaluée à près de quatre millions d'euros. Leur chef présumé, Aomar Aït Khedache, dit "Omar le vieux", a affirmé aux enquêteurs avoir confié le diamant à une personne dont il n'a pas révélé l'identité et avoir fait fondre les bijoux en or. Le ministère public demande aussi un procès pour Marceau Baum-Gartner, alias "Nez râpé", soupçonné d'être le receleur pour s'être rendu à huit reprises en deux mois à Anvers. La menace d'un procès se précise aussi pour trois proches d'"Omar le Vieux": son fils, soupçonné d'avoir joué le rôle de chauffeur, sa compagne et un de ses amis accusés tous deux d'avoir participé à l'organisation du coup. (Belga)

Avec un butin d'environ 9 millions d'euros, le groupe est soupçonné d'avoir réalisé le plus gros braquage au détriment d'un particulier des vingt dernières années en France. Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, la star s'était fait braquer par cinq hommes dans une discrète résidence hôtelière de luxe. Deux des voleurs l'avaient menacée avec une arme sur la tempe, avant de la ligoter, de la bâillonner, puis de l'enfermer dans la salle de bain. Les braqueurs avaient emporté plusieurs bijoux en diamant et en or, dont une pierre de 18,88 carats, évaluée à près de quatre millions d'euros. Leur chef présumé, Aomar Aït Khedache, dit "Omar le vieux", a affirmé aux enquêteurs avoir confié le diamant à une personne dont il n'a pas révélé l'identité et avoir fait fondre les bijoux en or. Le ministère public demande aussi un procès pour Marceau Baum-Gartner, alias "Nez râpé", soupçonné d'être le receleur pour s'être rendu à huit reprises en deux mois à Anvers. La menace d'un procès se précise aussi pour trois proches d'"Omar le Vieux": son fils, soupçonné d'avoir joué le rôle de chauffeur, sa compagne et un de ses amis accusés tous deux d'avoir participé à l'organisation du coup. (Belga)