Début 2010, un arbre situé dans une prairie appartenant à Stéphane Moreau s'est abattu sur une annexe chez son voisin. Selon la DH, les dégâts s'élèvent à 53.000 euros. Le mandataire socialiste, client chez Ethias, n'aurait pas été assuré pour ce type de sinistre. Deux contrats auraient été rédigés après coup pour que l'indemnisation puisse avoir lieu. La chambre de conseil doit se pencher sur le dossier la semaine prochaine, mais plusieurs demandes de devoirs complémentaires pourraient entraîner un report de l'audience, indique L'Echo. (Belga)

Début 2010, un arbre situé dans une prairie appartenant à Stéphane Moreau s'est abattu sur une annexe chez son voisin. Selon la DH, les dégâts s'élèvent à 53.000 euros. Le mandataire socialiste, client chez Ethias, n'aurait pas été assuré pour ce type de sinistre. Deux contrats auraient été rédigés après coup pour que l'indemnisation puisse avoir lieu. La chambre de conseil doit se pencher sur le dossier la semaine prochaine, mais plusieurs demandes de devoirs complémentaires pourraient entraîner un report de l'audience, indique L'Echo. (Belga)