La décision a été prise en raison de l'"intérêt particulier de l'affaire", explique le parquet de Karlsruhe. La police a déclaré sur Twitter que d'autres assaillants sont peut-être toujours en fuite. Plusieurs personnes se sont en effet échappées du lieu de la fusillade dans une ou plusieurs voitures. Plus tôt dans la journée, un porte-parole du ministre de l'Intérieur Horst Seehofer avait fait savoir que les circonstances des faits n'étaient pas encore clairement déterminées. Selon un porte-parole du parquet fédéral, il existe suffisamment d'éléments pour évoquer un potentiel acte d'extrême-droite. Il se réfère notamment aux circonstances des faits. (Belga)