"Nous allons présenter la motion pour l'envoi de soldats en Libye dès la reprise des travaux du Parlement", le 7 janvier, a déclaré M. Erdogan lors d'un discours à Ankara. "Nous pourrons ainsi répondre favorablement à l'invitation du gouvernement libyen légitime", de l'aider militairement, a ajouté M. Erdogan. "Nous soutiendrons par tous les moyens le gouvernement de Tripoli, qui résiste contre un général putschiste", a-t-il poursuivi, se référant au maréchal Haftar. Le Parlement turc a déjà approuvé samedi un accord de coopération militaire et sécuritaire signé avec le GNA le 27 novembre lors d'une visite à Istanbul de son chef Fayez al-Sarraj. L'accord permet aux deux parties d'envoyer dans l'un et l'autre pays du personnel militaire et policier pour des missions d'entraînement et d'éducation, ont indiqué des responsables turcs. Le maréchal Haftar est soutenu par l'Arabie saoudite, l'Egypte et les Emirats arabes unis, pays qui ont tous des relations tendues ou limitées avec la Turquie et un autre allié du GNA, le Qatar. (Belga)

"Nous allons présenter la motion pour l'envoi de soldats en Libye dès la reprise des travaux du Parlement", le 7 janvier, a déclaré M. Erdogan lors d'un discours à Ankara. "Nous pourrons ainsi répondre favorablement à l'invitation du gouvernement libyen légitime", de l'aider militairement, a ajouté M. Erdogan. "Nous soutiendrons par tous les moyens le gouvernement de Tripoli, qui résiste contre un général putschiste", a-t-il poursuivi, se référant au maréchal Haftar. Le Parlement turc a déjà approuvé samedi un accord de coopération militaire et sécuritaire signé avec le GNA le 27 novembre lors d'une visite à Istanbul de son chef Fayez al-Sarraj. L'accord permet aux deux parties d'envoyer dans l'un et l'autre pays du personnel militaire et policier pour des missions d'entraînement et d'éducation, ont indiqué des responsables turcs. Le maréchal Haftar est soutenu par l'Arabie saoudite, l'Egypte et les Emirats arabes unis, pays qui ont tous des relations tendues ou limitées avec la Turquie et un autre allié du GNA, le Qatar. (Belga)