Tous les partis représentés au Parlement germanophone se sont mis d'accord et demandent, dans une résolution adressée au gouvernement germanophone, que les réacteurs de Tihange 2 et Doel 3, qui posent problème depuis plusieurs mois, soient immédiatement mis à l'arrêt, car la sécurité des réacteurs et des installations n'est pas garantie à 100%.

Tous les partis représentés au Parlement germanophone se sont mis d'accord et demandent, dans une résolution adressée au gouvernement germanophone, que les réacteurs de Tihange 2 et Doel 3, qui posent problème depuis plusieurs mois, soient immédiatement mis à l'arrêt, car la sécurité des réacteurs et des installations n'est pas garantie à 100%.