Cool, le Parlement flamand. Il revient tout juste de ses vacances d'été, ses députés tout bronzés se préparent à reprendre le collier. Mais pas question de se remettre au boulot sans y mettre les formes : il faut commencer par clôturer la session parlementaire précédente, celle de 2012-2013.

C'est fait, et c'est tout frais. Le Moniteur belge de ce 26 février divulgue la nouvelle : "la session 2012-2013 du Parlement flamand est clôturée" L'arrêté du gouvernement flamand pris dans ce sens en fait foi. Le texte, signé Kris Peeters (ministre-président) et Geert Bourgeois (ministre de la Gouvernance publique) date un peu : il remonte au 12 juillet 2013 avec entrée en vigueur le 22 septembre 2013. Mais sans parution au Moniteur, il n'avait pas force de loi.

Le monde politique flamand ne doit pas trop aimer ça : se retrouver à la traîne par la faute du Moniteur belge, un instrument du pouvoir fédéral.

Cool, le Parlement flamand. Il revient tout juste de ses vacances d'été, ses députés tout bronzés se préparent à reprendre le collier. Mais pas question de se remettre au boulot sans y mettre les formes : il faut commencer par clôturer la session parlementaire précédente, celle de 2012-2013. C'est fait, et c'est tout frais. Le Moniteur belge de ce 26 février divulgue la nouvelle : "la session 2012-2013 du Parlement flamand est clôturée" L'arrêté du gouvernement flamand pris dans ce sens en fait foi. Le texte, signé Kris Peeters (ministre-président) et Geert Bourgeois (ministre de la Gouvernance publique) date un peu : il remonte au 12 juillet 2013 avec entrée en vigueur le 22 septembre 2013. Mais sans parution au Moniteur, il n'avait pas force de loi. Le monde politique flamand ne doit pas trop aimer ça : se retrouver à la traîne par la faute du Moniteur belge, un instrument du pouvoir fédéral.