Les partis de la majorité s'étaient aperçus trop tard de leur erreur. Une deuxième lecture plus tard, le texte a été soumis au vote mercredi soir. Le décret prévoit la fin des tarifs fixes d'ici 2020 au plus tard. Les exploitants pourront à l'avenir fixer eux-mêmes les prix. Le quota d'un taxi par 1.000 habitants disparaît également. Le parlement flamand espère de la sorte influencer les tarifs à la baisse. Le texte établit aussi des règles pour les nouvelles formes de transport rémunéré des personnes et les plates-formes telles Uber. (Belga)

Les partis de la majorité s'étaient aperçus trop tard de leur erreur. Une deuxième lecture plus tard, le texte a été soumis au vote mercredi soir. Le décret prévoit la fin des tarifs fixes d'ici 2020 au plus tard. Les exploitants pourront à l'avenir fixer eux-mêmes les prix. Le quota d'un taxi par 1.000 habitants disparaît également. Le parlement flamand espère de la sorte influencer les tarifs à la baisse. Le texte établit aussi des règles pour les nouvelles formes de transport rémunéré des personnes et les plates-formes telles Uber. (Belga)