Certains pays et certaines industries sont en train de développer des systèmes d'armes létales autonomes, aussi connues sous le nom de "robots tueurs". Il s'agit notamment de missiles capables de sélectionner leurs cibles ou de machines d'apprentissage dotées de compétences cognitives permettant de décider qui attaquer, quand et à quel endroit. "Les machines ne peuvent pas prendre des décisions comme les hommes", car ce sont les humains qui demeurent responsables des décisions qui concernent la vie ou la mort, affirment les eurodéputés dans leur résolution, adoptée à une très large majorité. Ils appellent la Commission européenne et les États membres à trouver une position commune en ce sens, et à défendre une interdiction à l'échelle internationale. (Belga)

Certains pays et certaines industries sont en train de développer des systèmes d'armes létales autonomes, aussi connues sous le nom de "robots tueurs". Il s'agit notamment de missiles capables de sélectionner leurs cibles ou de machines d'apprentissage dotées de compétences cognitives permettant de décider qui attaquer, quand et à quel endroit. "Les machines ne peuvent pas prendre des décisions comme les hommes", car ce sont les humains qui demeurent responsables des décisions qui concernent la vie ou la mort, affirment les eurodéputés dans leur résolution, adoptée à une très large majorité. Ils appellent la Commission européenne et les États membres à trouver une position commune en ce sens, et à défendre une interdiction à l'échelle internationale. (Belga)