Le secrétaire général du Parlement européen Klaus Welle a contacté en matinée la Région bruxelloise pour lui proposer de faire usage de moyens du Parlement. L'assemblée européenne pense d'abord à son bâtiment du Square de Meeûs, baptisé en hommage à Helmut Kohl, et à une centaine de voitures de service et de camions, avec chauffeur. "Le président du Parlement David Sassoli et ses services examinent depuis plusieurs jours comment le Parlement pourrait aider concrètement", explique Jaume Duch. "Le bâtiment pourrait par exemple servir d'hôpital ou de résidence temporaire pour personnes ayant besoin d'assistance. Les chauffeurs pourraient aider au transport de nourriture ou de médicaments", ajoute-t-il. Il est possible que le Parlement européen propose encore davantage de moyens dans les prochains jours. Le Parlement européen souhaite proposer des aides similaires dans les autres villes où il est implanté, à Luxembourg et à Strasbourg. Le télétravail est en vigueur pour nombre de ses travailleurs, et plusieurs bâtiments sont donc quasi vides. Les eurodéputés doivent normalement tenir douze plénières sur l'année à Strasbourg, en France, alors que la région est particulièrement touchée par la pandémie. Plusieurs plénières ont été déplacées à Bruxelles, et la première plénière qui pourrait retrouver Strasbourg aura lieu au plus tôt en septembre. (Belga)

Le secrétaire général du Parlement européen Klaus Welle a contacté en matinée la Région bruxelloise pour lui proposer de faire usage de moyens du Parlement. L'assemblée européenne pense d'abord à son bâtiment du Square de Meeûs, baptisé en hommage à Helmut Kohl, et à une centaine de voitures de service et de camions, avec chauffeur. "Le président du Parlement David Sassoli et ses services examinent depuis plusieurs jours comment le Parlement pourrait aider concrètement", explique Jaume Duch. "Le bâtiment pourrait par exemple servir d'hôpital ou de résidence temporaire pour personnes ayant besoin d'assistance. Les chauffeurs pourraient aider au transport de nourriture ou de médicaments", ajoute-t-il. Il est possible que le Parlement européen propose encore davantage de moyens dans les prochains jours. Le Parlement européen souhaite proposer des aides similaires dans les autres villes où il est implanté, à Luxembourg et à Strasbourg. Le télétravail est en vigueur pour nombre de ses travailleurs, et plusieurs bâtiments sont donc quasi vides. Les eurodéputés doivent normalement tenir douze plénières sur l'année à Strasbourg, en France, alors que la région est particulièrement touchée par la pandémie. Plusieurs plénières ont été déplacées à Bruxelles, et la première plénière qui pourrait retrouver Strasbourg aura lieu au plus tôt en septembre. (Belga)