A peine 39% des 751 députés ont déjà siégé dans l'hémicycle auparavant, ce qui traduit un important taux de renouvellement. Le plus jeune parlementaire est une Danoise de 21 ans, Kira Marie Peter-Hansen, membre des Verts, tandis que le plus âgé n'est autre que l'ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi (82 ans), membre du Parti populaire européen (PPE) avec sa formation Forza Italia. Après le mot d'accueil du président sortant, Antonio Tajani (PPE), les députés se sont levés pour entendre l'hymne européen, à l'exception de députés d'extrême droite qui ont été rappelés à l'ordre. Les 29 membres du Brexit Party, nouvelle formation britannique arrivée en tête des européennes Outre-Manche, se sont quant à eux retournés. Le député irlandais Matt Carthy s'est indigné de constater que les élus indépendantistes catalans (Carles Puigdemont, Toni Comin et Oriol Junqueras) n'aient pu prendre leur siège, mais le président Tajani n'a pas réagi. Madrid bloque leur prise de fonction parce que leur situation - en exil en Belgique ou en détention - les a empêchés de prêter serment dans la capitale espagnole. A l'extérieur de l'hémicycle, plusieurs milliers de Catalans manifestaient leur mécontentement. Ce n'est que mercredi matin à 9h que les eurodéputés se retrouveront pour entamer le processus d'élection de leur nouveau président. Chaque groupe politique devra avoir rentré le nom de son candidat pour ce mardi 22 heures. A l'heure actuelle, seuls trois candidatures sont officielles: pour le groupe eurosceptique CRE, le "Spitzenkandidat" et député tchèque Jan Zahradil ; pour la gauche radicale (GUE/NGL), l'Espagnole Sira Rego ; et pour les Verts/ALE, l'Allemande Ska Keller, qui co-préside le groupe parlementaire avec le Belge Philippe Lamberts. Les yeux des eurodéputés resteront toutefois braqués sur Bruxelles ce mardi, où les chefs d'Etat et de gouvernement réunis en Conseil européen négocient un paquet de nominations aux plus hautes fonctions de l'Union. (Belga)

A peine 39% des 751 députés ont déjà siégé dans l'hémicycle auparavant, ce qui traduit un important taux de renouvellement. Le plus jeune parlementaire est une Danoise de 21 ans, Kira Marie Peter-Hansen, membre des Verts, tandis que le plus âgé n'est autre que l'ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi (82 ans), membre du Parti populaire européen (PPE) avec sa formation Forza Italia. Après le mot d'accueil du président sortant, Antonio Tajani (PPE), les députés se sont levés pour entendre l'hymne européen, à l'exception de députés d'extrême droite qui ont été rappelés à l'ordre. Les 29 membres du Brexit Party, nouvelle formation britannique arrivée en tête des européennes Outre-Manche, se sont quant à eux retournés. Le député irlandais Matt Carthy s'est indigné de constater que les élus indépendantistes catalans (Carles Puigdemont, Toni Comin et Oriol Junqueras) n'aient pu prendre leur siège, mais le président Tajani n'a pas réagi. Madrid bloque leur prise de fonction parce que leur situation - en exil en Belgique ou en détention - les a empêchés de prêter serment dans la capitale espagnole. A l'extérieur de l'hémicycle, plusieurs milliers de Catalans manifestaient leur mécontentement. Ce n'est que mercredi matin à 9h que les eurodéputés se retrouveront pour entamer le processus d'élection de leur nouveau président. Chaque groupe politique devra avoir rentré le nom de son candidat pour ce mardi 22 heures. A l'heure actuelle, seuls trois candidatures sont officielles: pour le groupe eurosceptique CRE, le "Spitzenkandidat" et député tchèque Jan Zahradil ; pour la gauche radicale (GUE/NGL), l'Espagnole Sira Rego ; et pour les Verts/ALE, l'Allemande Ska Keller, qui co-préside le groupe parlementaire avec le Belge Philippe Lamberts. Les yeux des eurodéputés resteront toutefois braqués sur Bruxelles ce mardi, où les chefs d'Etat et de gouvernement réunis en Conseil européen négocient un paquet de nominations aux plus hautes fonctions de l'Union. (Belga)