Approuvée en amont de la Conférence de l'ONU sur le changement climatique (COP25) qui se tiendra à Madrid du 2 au 13 décembre, la résolution plaide en outre pour une réduction accrue des émissions des secteurs des transports aériens et maritimes. Les parlementaires demandent aussi à tous les pays de l'UE de supprimer progressivement toutes les subventions directes et indirectes en faveur des combustibles fossiles d'ici 2020. Ils les appellent enfin à doubler, au minimum, leur contribution au Fonds international vert pour le climat. (Belga)