La Commission spéciale Covid-19 du parlement bruxellois aborde les dernières séances consacrées à des auditions. Elle élaborera ensuite des recommandations pour améliorer la préparation et la réponse des institutions politiques bruxelloises à une nouvelle crise sanitaire - quelle qu'elle soit. Jeudi prochain, le 21 janvier, la commission entendra les syndicats des secteurs des hôpitaux et des maisons de repos, et la Mutualité libérale, qui reviendra, au nom du consortium des mutualités, sur l'organisation du traçage. Le jeudi suivant, le 28 janvier, elle auditionnera la Société belge de gériatrie et de gérontologie et le Conseil consultatif de bioéthique de Belgique. Après le témoignage de ces derniers acteurs de terrain, elle réentendra les ministres et secrétaire d'Etat bruxellois compétents, qui avaient été entendus une première fois en octobre et en novembre derniers: le ministre-président Rudi Vervoort, les ministres Alain Maron (Santé et Aide aux personnes), et Bernard Clerfayt (Pouvoirs locaux, Emploi) et la secrétaire d'Etat Barbara Trachte (Transition économique) pour leur permettre de répondre aux nouvelles questions que les députés pourront leur poser suite aux auditions réalisées depuis plusieurs mois. Les groupes politiques transmettront ensuite leurs propositions de recommandations au secrétariat de la Commission pour le 22 janvier si elles concernent les volets "sécurité/coordination/pouvoirs locaux", "économie/emploi" et "transversal", et pour le 1er février si elles concernent le volet "social/santé". Le 8 février, les rapporteurs présenteront au Bureau de la Commission une première version des recommandations et les groupes politiques seront invités à déposer pour le lendemain les éventuelles recommandations complémentaires qu'ils souhaitent suite à la dernière audition des ministres. Les recommandations seront discutées en commission le 11 février. Le texte finalisé des recommandations sera transmis par les rapporteurs le 18 février. Le 22 février, le texte des recommandations et ses éventuels amendements seront discutés et votés en commission. Le rapport sera enfin soumis à l'approbation de la commission le 25 février. (Belga)

La Commission spéciale Covid-19 du parlement bruxellois aborde les dernières séances consacrées à des auditions. Elle élaborera ensuite des recommandations pour améliorer la préparation et la réponse des institutions politiques bruxelloises à une nouvelle crise sanitaire - quelle qu'elle soit. Jeudi prochain, le 21 janvier, la commission entendra les syndicats des secteurs des hôpitaux et des maisons de repos, et la Mutualité libérale, qui reviendra, au nom du consortium des mutualités, sur l'organisation du traçage. Le jeudi suivant, le 28 janvier, elle auditionnera la Société belge de gériatrie et de gérontologie et le Conseil consultatif de bioéthique de Belgique. Après le témoignage de ces derniers acteurs de terrain, elle réentendra les ministres et secrétaire d'Etat bruxellois compétents, qui avaient été entendus une première fois en octobre et en novembre derniers: le ministre-président Rudi Vervoort, les ministres Alain Maron (Santé et Aide aux personnes), et Bernard Clerfayt (Pouvoirs locaux, Emploi) et la secrétaire d'Etat Barbara Trachte (Transition économique) pour leur permettre de répondre aux nouvelles questions que les députés pourront leur poser suite aux auditions réalisées depuis plusieurs mois. Les groupes politiques transmettront ensuite leurs propositions de recommandations au secrétariat de la Commission pour le 22 janvier si elles concernent les volets "sécurité/coordination/pouvoirs locaux", "économie/emploi" et "transversal", et pour le 1er février si elles concernent le volet "social/santé". Le 8 février, les rapporteurs présenteront au Bureau de la Commission une première version des recommandations et les groupes politiques seront invités à déposer pour le lendemain les éventuelles recommandations complémentaires qu'ils souhaitent suite à la dernière audition des ministres. Les recommandations seront discutées en commission le 11 février. Le texte finalisé des recommandations sera transmis par les rapporteurs le 18 février. Le 22 février, le texte des recommandations et ses éventuels amendements seront discutés et votés en commission. Le rapport sera enfin soumis à l'approbation de la commission le 25 février. (Belga)