M. Johnson avait besoin d'une majorité des deux tiers (434 voix) pour faire passer la motion du gouvernement, mais il n'a réuni que 299 députés derrière le texte. 70 ont voté contre, le reste s'est abstenu. Juste après le vote, Boris Johnson a annoncé qu'il informerait le Parlement ce soir encore d'un nouveau projet du gouvernement. Il s'agirait d'un amendement à la législation sur les élections, qui ne nécessiterait selon lui qu'une majorité simple pour convoquer des élections. Les formations d'opposition LibDem (libéraux-démocrates) et SNP (Parti national écossais) sont favorables à des élections anticipées, mais elles réclament plutôt la date du 9 décembre. Elles sont opposées au Brexit et espèrent la convocation d'un nouveau référendum sur l'appartenance à l'UE. Boris Johnson, quant à lui, veut de nouvelles élections pour que son parti, les Conservateurs, retrouve une majorité à la Chambre des Communes pour approuver l'accord de retrait. (Belga)