Des vidéos de sécurité prises vers minuit montrent un "individu isolé" grimpant le Mont Lee, escaladant le panneau en utilisant les échelles et accrochant des bâches sur les O, a indiqué le sergent Guy Juneau du département de police de Los Angeles, cité dans le Los Angeles Times. Les faits sont qualifiés de "délit pénal", selon le sergent, qui indique qu'à l'heure actuelle la police ne dispose d'aucun suspect. Ce n'est pas la première fois que l'iconique panneau se mue en "Hollyweed". Il en avait déjà fait l'expérience le 1er janvier 1976, des oeuvres d'un étudiant en art, pour saluer le passage d'une loi décriminalisant la possession de petites quantités de marijuana. (Belga)

Des vidéos de sécurité prises vers minuit montrent un "individu isolé" grimpant le Mont Lee, escaladant le panneau en utilisant les échelles et accrochant des bâches sur les O, a indiqué le sergent Guy Juneau du département de police de Los Angeles, cité dans le Los Angeles Times. Les faits sont qualifiés de "délit pénal", selon le sergent, qui indique qu'à l'heure actuelle la police ne dispose d'aucun suspect. Ce n'est pas la première fois que l'iconique panneau se mue en "Hollyweed". Il en avait déjà fait l'expérience le 1er janvier 1976, des oeuvres d'un étudiant en art, pour saluer le passage d'une loi décriminalisant la possession de petites quantités de marijuana. (Belga)