Le Vif a mené l'enquête ces derniers mois sur ces quelque 14 milliards d'euros gelés depuis la révolution libyenne de 2011, dont la majeure partie se trouvait chez Euroclear, société internationale de dépôt et de règlement/livraison pour les obligations, actions et fonds d'investissement, située à Bruxelles. L'objectif est d'éviter que ces fonds se retrouvent entre de mauvaise mains et d'assurer qu'ils puissent retourner à la population une fois la transition assurée. Or, selon l'enquête du Vif, basée sur des sources judiciaires, plusieurs milliards d'euros se seraient évaporés. Lorsque le juge d'instruction Michel Claise a opéré une saisie en 2017, Euroclear Bank n'a signifié que 5 milliards d'euros sur ses comptes. Le magistrat a ouvert une enquête pour blanchiment à la suite d'une plainte déposée par une ancienne asbl du prince Laurent en litige avec la Libye. (Belga)

Le Vif a mené l'enquête ces derniers mois sur ces quelque 14 milliards d'euros gelés depuis la révolution libyenne de 2011, dont la majeure partie se trouvait chez Euroclear, société internationale de dépôt et de règlement/livraison pour les obligations, actions et fonds d'investissement, située à Bruxelles. L'objectif est d'éviter que ces fonds se retrouvent entre de mauvaise mains et d'assurer qu'ils puissent retourner à la population une fois la transition assurée. Or, selon l'enquête du Vif, basée sur des sources judiciaires, plusieurs milliards d'euros se seraient évaporés. Lorsque le juge d'instruction Michel Claise a opéré une saisie en 2017, Euroclear Bank n'a signifié que 5 milliards d'euros sur ses comptes. Le magistrat a ouvert une enquête pour blanchiment à la suite d'une plainte déposée par une ancienne asbl du prince Laurent en litige avec la Libye. (Belga)