La date de la réunion des chefs d'État et de gouvernement des 30 pays membres de l'Otan n'a pas encore été fixée. Selon les diplomates, il est envisageable qu'un mini-sommet se tienne dans les prochains mois, mais également qu'une grande réunion ait lieu plus tard dans l'année. M. Stoltenberg a déclaré jeudi qu'il se réjouissait de travailler avec Joe Biden. Et d'ajouter qu'il le connaissait comme un homme qui croyait vraiment à la défense collective et à la solidarité entre l'Amérique du Nord et l'Europe. Les relations entre l'Otan et les États-Unis s'étaient détériorées sous l'administration Trump. Ignorant les éventuelles conséquences, l'ex-président avait à plusieurs reprises émis des doutes quant au respect par les États-Unis de leur obligation de fournir une assistance militaire en cas d'urgence. M. Trump avait même menacé de quitter l'Otan, au grand désarroi des alliés. (Belga)

La date de la réunion des chefs d'État et de gouvernement des 30 pays membres de l'Otan n'a pas encore été fixée. Selon les diplomates, il est envisageable qu'un mini-sommet se tienne dans les prochains mois, mais également qu'une grande réunion ait lieu plus tard dans l'année. M. Stoltenberg a déclaré jeudi qu'il se réjouissait de travailler avec Joe Biden. Et d'ajouter qu'il le connaissait comme un homme qui croyait vraiment à la défense collective et à la solidarité entre l'Amérique du Nord et l'Europe. Les relations entre l'Otan et les États-Unis s'étaient détériorées sous l'administration Trump. Ignorant les éventuelles conséquences, l'ex-président avait à plusieurs reprises émis des doutes quant au respect par les États-Unis de leur obligation de fournir une assistance militaire en cas d'urgence. M. Trump avait même menacé de quitter l'Otan, au grand désarroi des alliés. (Belga)