Dans trois ans, la demi-tête de lion devrait apparaître sur tous les documents, photos et matériel promotionnel du gouvernement flamand. Malgré ce budget astronomique, Peeters a déclaré lors du lancement que le nouveau style maison doit permettre d'économiser à long terme : "Le nouveau style contribue à un gouvernement efficace. Il met fin à une image dispersée. Jusqu'à présent, tous les services utilisaient leur propre logo".

Étude de 255.000 euros

Cependant, ce renouvellement a déjà coûté 875.000 euros à la Flandre. La création du logo aurait coûté 50.000 euros. Interrogé par le quotidien De Morgen, Marc Wellens, managing partner de Duval Branding, estime qu'il s'agit là du prix courant. En revanche, l'étude sur la marque a coûté 255.000 euros, un prix exorbitant selon Wellens : "Apparemment, l'état est prêt à débourser énormément d'argent pour justifier son nouveau logo".

À cette somme il faut ajouter un demi-million d'euros de frais pour l'implémentation du nouveau logo. Les chiffres demandés par Van Mechelen révèlent en effet que les agences individuelles et départements du gouvernement flamand doivent tous engager des frais pour financer le nouveau style maison. "Les coûts sont en tous cas considérables alors qu'on ne sait même pas encore si le nouveau logo est bien accueilli".

Dans trois ans, la demi-tête de lion devrait apparaître sur tous les documents, photos et matériel promotionnel du gouvernement flamand. Malgré ce budget astronomique, Peeters a déclaré lors du lancement que le nouveau style maison doit permettre d'économiser à long terme : "Le nouveau style contribue à un gouvernement efficace. Il met fin à une image dispersée. Jusqu'à présent, tous les services utilisaient leur propre logo". Étude de 255.000 euros Cependant, ce renouvellement a déjà coûté 875.000 euros à la Flandre. La création du logo aurait coûté 50.000 euros. Interrogé par le quotidien De Morgen, Marc Wellens, managing partner de Duval Branding, estime qu'il s'agit là du prix courant. En revanche, l'étude sur la marque a coûté 255.000 euros, un prix exorbitant selon Wellens : "Apparemment, l'état est prêt à débourser énormément d'argent pour justifier son nouveau logo". À cette somme il faut ajouter un demi-million d'euros de frais pour l'implémentation du nouveau logo. Les chiffres demandés par Van Mechelen révèlent en effet que les agences individuelles et départements du gouvernement flamand doivent tous engager des frais pour financer le nouveau style maison. "Les coûts sont en tous cas considérables alors qu'on ne sait même pas encore si le nouveau logo est bien accueilli".