M. Genard a été proposé à la fonction de bourgmestre jusqu'au prochain scrutin à la suite du décès de Hervé Gillard. Mais ce n'est pas le seul changement intervenu dans cette commune du nord-ouest de la capitale. Le nouveau bourgmestre dirige une nouvelle majorité MR - Pro Ganshoren (cdH) élargie aux indépendants de la Liste du Bourgmestre (en 2012 Michèle Carthé-PS), et formée à la fin du mois de janvier dernier, jetant les bases de ce qu'elle espère voir conforté lors du scrutin de l'automne 2018. Cette perspective n'est pas du tout du goût de l'ex-bourgmestre socialiste Michèle Carthé qui a déploré vendredi "un marchandage de postes" programmé jusqu'en 2024 au mépris de l'électeur. Selon elle, Robert Genard MR céderait le maïorat à Pierre Kompany (cdH) en 2019 qui céderait à son tour son strapontin à la tête de la commune en 2021 à Jean-Paul Van Laethem (ex-co-listier de Mme Carthé) "devenu pour cela subitement cdH, bafouant ainsi confiance et parole donnée". (Belga)

M. Genard a été proposé à la fonction de bourgmestre jusqu'au prochain scrutin à la suite du décès de Hervé Gillard. Mais ce n'est pas le seul changement intervenu dans cette commune du nord-ouest de la capitale. Le nouveau bourgmestre dirige une nouvelle majorité MR - Pro Ganshoren (cdH) élargie aux indépendants de la Liste du Bourgmestre (en 2012 Michèle Carthé-PS), et formée à la fin du mois de janvier dernier, jetant les bases de ce qu'elle espère voir conforté lors du scrutin de l'automne 2018. Cette perspective n'est pas du tout du goût de l'ex-bourgmestre socialiste Michèle Carthé qui a déploré vendredi "un marchandage de postes" programmé jusqu'en 2024 au mépris de l'électeur. Selon elle, Robert Genard MR céderait le maïorat à Pierre Kompany (cdH) en 2019 qui céderait à son tour son strapontin à la tête de la commune en 2021 à Jean-Paul Van Laethem (ex-co-listier de Mme Carthé) "devenu pour cela subitement cdH, bafouant ainsi confiance et parole donnée". (Belga)