Au premier semestre, Vias a recensé 191 morts sur les routes belges contre 221 à la même période en 2017, soit une baisse de 14%. Le nombre de blessés a reculé légèrement (de 23.865 à 23.458 soit -1,7%), tout comme le nombre d'accidents avec tués ou blessés (de 18.754 à 18.646, soit -0,6%). Le nombre de tués sur les routes a baissé de 18% durant cette période en Wallonie et de 11% en Flandre. Au total, on a comptabilisé 89 tués sur place en Wallonie et 95 en Flandre. A Bruxelles, sept personnes ont perdu la vie sur les routes contre six en 2017. Pour ce qui est des accidents corporels, la situation n'a pas évolué en Flandre : +0,3% (de 11.470 à 11.502 accidents). En Wallonie et à Bruxelles, le nombre d'accidents corporels a toutefois régressé de 2% (de 5.359 à 5.254 en Wallonie; de 1.925 à 1.890 en Région bruxelloise). (Belga)

Au premier semestre, Vias a recensé 191 morts sur les routes belges contre 221 à la même période en 2017, soit une baisse de 14%. Le nombre de blessés a reculé légèrement (de 23.865 à 23.458 soit -1,7%), tout comme le nombre d'accidents avec tués ou blessés (de 18.754 à 18.646, soit -0,6%). Le nombre de tués sur les routes a baissé de 18% durant cette période en Wallonie et de 11% en Flandre. Au total, on a comptabilisé 89 tués sur place en Wallonie et 95 en Flandre. A Bruxelles, sept personnes ont perdu la vie sur les routes contre six en 2017. Pour ce qui est des accidents corporels, la situation n'a pas évolué en Flandre : +0,3% (de 11.470 à 11.502 accidents). En Wallonie et à Bruxelles, le nombre d'accidents corporels a toutefois régressé de 2% (de 5.359 à 5.254 en Wallonie; de 1.925 à 1.890 en Région bruxelloise). (Belga)