Les tests PCR sur les patients asymptomatiques ayant eu des contacts à haut risque ou qui reviennent de voyage en zone rouge avaient été arrêtés il y a un moins, à la suite d'un embouteillage du système. "On conseille de faire ce test le septième jour après le dernier contact à haut risque ou après le retour en Belgique", explique Yves Van Laethem. Dans la nouvelle stratégie de dépistage, la durée théorique de quarantaine reste de 10 jours, auxquels il faut rajouter quatre jours de précaution supplémentaires. "Si vous avez un test fait à J+7 et qu'il vous revient à J+8 ou J+ 9 comme positif, on bascule à ce moment de la quarantaine vers l'isolement, de minimum sept jours si vous restez asymptomatiques", a détaillé le porte-parole. Si une personne devient symptomatique, l'isolement sera de minimum sept jours à partir du début des symptômes. Pour en sortir, il faut également compter au moins trois jours sans température et une diminution des symptômes, rappelle Yves Van Laethem. "Si le test négatif, alors vous pouvez sortir de quarantaine." Le spécialiste insiste sur l'importance de respecter les mesures en vigueur, notamment la distance sociale. "Le test en lui-même n'est pas à 100% sûr. (...) Ce n'est pas une 'assurance tous risques'." La quarantaine est "fondamentale pour briser les chaînes de transmission du virus", a-t-il conclu. (Belga)

Les tests PCR sur les patients asymptomatiques ayant eu des contacts à haut risque ou qui reviennent de voyage en zone rouge avaient été arrêtés il y a un moins, à la suite d'un embouteillage du système. "On conseille de faire ce test le septième jour après le dernier contact à haut risque ou après le retour en Belgique", explique Yves Van Laethem. Dans la nouvelle stratégie de dépistage, la durée théorique de quarantaine reste de 10 jours, auxquels il faut rajouter quatre jours de précaution supplémentaires. "Si vous avez un test fait à J+7 et qu'il vous revient à J+8 ou J+ 9 comme positif, on bascule à ce moment de la quarantaine vers l'isolement, de minimum sept jours si vous restez asymptomatiques", a détaillé le porte-parole. Si une personne devient symptomatique, l'isolement sera de minimum sept jours à partir du début des symptômes. Pour en sortir, il faut également compter au moins trois jours sans température et une diminution des symptômes, rappelle Yves Van Laethem. "Si le test négatif, alors vous pouvez sortir de quarantaine." Le spécialiste insiste sur l'importance de respecter les mesures en vigueur, notamment la distance sociale. "Le test en lui-même n'est pas à 100% sûr. (...) Ce n'est pas une 'assurance tous risques'." La quarantaine est "fondamentale pour briser les chaînes de transmission du virus", a-t-il conclu. (Belga)