En cette période de fêtes, la plus importante de l'année pour le pays, des milliers de Philippins sont demeurés coincés dans leurs maisons détrempées par la pluie qui accompagnait le typhon. Phanfone a touché mardi en fin de journée l'île de Samar et a balayé ensuite l'archipel en se dirigeant vers l'ouest. Mercredi à la mi-journée aucune victime n'avait été signalée. Les vents et intempéries ont cependant provoqué d'importants dégâts, détruisant des habitations, provoquant la chute d'arbres et plongeant dans le noir de nombreuses villes. Plus de 10.000 personnes ont passé la nuit de mardi à mercredi dans des écoles, des gymnases et des bâtiments publics, ont indiqué des responsables de la défense civile. Bien que moins puissant, Phanfone suit la même trajectoire que le typhon Haiyan, le plus dévastateur enregistré dans le pays, qui avait fait plus de 7.300 morts et disparus en 2013, frappant particulièrement la ville de Tacloban. Les services météorologiques ont indiqué que le typhon s'était légèrement renforcé dans la nuit de mardi à mercredi, avec des rafales de vent atteignant les 195 km/h pouvant détruire les maisons construites avec des matériaux peu solides. D'autres îles se trouvent sur la trajectoire du typhon et elles devraient également être frappées par des vents dévastateurs et d'intenses précipitations. Phanfone ("animal" en laotien) se dirigera jeudi en début de journée vers la mer de Chine méridionale. (Belga)

En cette période de fêtes, la plus importante de l'année pour le pays, des milliers de Philippins sont demeurés coincés dans leurs maisons détrempées par la pluie qui accompagnait le typhon. Phanfone a touché mardi en fin de journée l'île de Samar et a balayé ensuite l'archipel en se dirigeant vers l'ouest. Mercredi à la mi-journée aucune victime n'avait été signalée. Les vents et intempéries ont cependant provoqué d'importants dégâts, détruisant des habitations, provoquant la chute d'arbres et plongeant dans le noir de nombreuses villes. Plus de 10.000 personnes ont passé la nuit de mardi à mercredi dans des écoles, des gymnases et des bâtiments publics, ont indiqué des responsables de la défense civile. Bien que moins puissant, Phanfone suit la même trajectoire que le typhon Haiyan, le plus dévastateur enregistré dans le pays, qui avait fait plus de 7.300 morts et disparus en 2013, frappant particulièrement la ville de Tacloban. Les services météorologiques ont indiqué que le typhon s'était légèrement renforcé dans la nuit de mardi à mercredi, avec des rafales de vent atteignant les 195 km/h pouvant détruire les maisons construites avec des matériaux peu solides. D'autres îles se trouvent sur la trajectoire du typhon et elles devraient également être frappées par des vents dévastateurs et d'intenses précipitations. Phanfone ("animal" en laotien) se dirigera jeudi en début de journée vers la mer de Chine méridionale. (Belga)