"Abiy Ahmed a oeuvré pour la paix et la réconciliation en Éthiopie. Il a engendré des changements positifs pour l'Éthiopie et l'Érythrée. (...) Nous espérons que le prix Nobel va encourager l'action du Premier ministre. Son action n'est pas encore finie; il est au début de ses efforts et nous pensons, au sein du comité Nobel, que le moment est venu de reconnaître son action et de l'encourager", a déclaré la présidente du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen. Seul Nobel décerné à Oslo, le prix de la paix a été décerné l'an dernier au médecin congolais Denis Mukwege et à la Yazidie Nadia Murad, ex-esclave des djihadistes devenue militante, pour leur lutte contre les violences sexuelles. (Belga)