"Après une première analyse de la vidéo, l'Ocam a conclu qu'il n'y avait pas de raisons d'augmenter le niveau de menace terroriste", a précisé un porte-parole de M. Jambon. "Il n'est pas question de menace directe, et le niveau 3 est donc suffisant. Il n'y a pas de raisons de paniquer." La surveillance accrue est toutefois maintenue à la gare d'Anvers-Central, ainsi que dans tous les trains à destination et au départ de celle-ci. Un lien avec le groupe terroriste Etat islamique n'est pas confirmé. "Une vidéo comme celle-ci a un lien avec d'autres films parus dans des villes européennes. La musique et les images sont reconnaissables, mais il est trop tôt pour parler d'un lien direct." Le cabinet du ministre souligne que ce type de film est destiné à créer un sentiment d'angoisse, mais qu'il ne faut "pas tomber dans le piège". L'enquête pour identifier les auteurs de la vidéo se poursuit. Le clip assez court montre un homme qui se promène dans le quartier de la gare anversoise. Il tient un papier avec le logo de l'organisation terroriste EI et le message 'We are still here' (Nous sommes toujours là, NDLR). (Belga)

"Après une première analyse de la vidéo, l'Ocam a conclu qu'il n'y avait pas de raisons d'augmenter le niveau de menace terroriste", a précisé un porte-parole de M. Jambon. "Il n'est pas question de menace directe, et le niveau 3 est donc suffisant. Il n'y a pas de raisons de paniquer." La surveillance accrue est toutefois maintenue à la gare d'Anvers-Central, ainsi que dans tous les trains à destination et au départ de celle-ci. Un lien avec le groupe terroriste Etat islamique n'est pas confirmé. "Une vidéo comme celle-ci a un lien avec d'autres films parus dans des villes européennes. La musique et les images sont reconnaissables, mais il est trop tôt pour parler d'un lien direct." Le cabinet du ministre souligne que ce type de film est destiné à créer un sentiment d'angoisse, mais qu'il ne faut "pas tomber dans le piège". L'enquête pour identifier les auteurs de la vidéo se poursuit. Le clip assez court montre un homme qui se promène dans le quartier de la gare anversoise. Il tient un papier avec le logo de l'organisation terroriste EI et le message 'We are still here' (Nous sommes toujours là, NDLR). (Belga)