Vendredi, les organisateurs déploient une programmation entièrement gratuite à destination des écoles: ateliers, visites guidées, jeux de piste, rencontre avec auteurs... Tout au long du week-end, des expositions sont prévues, notamment autour de la bande dessinée "Les Enfants de la Résistance" et une autre intitulée "Spirou et Bruxelles sous l'Occupation". La première, adaptée à un jeune public (8-12 ans), est tirée de la série à succès de Benoît Ers et Vincent Dugomier. "Elle explique de manière didactique les grands thèmes liés à la Seconde Guerre mondiale et la Résistance en France et en Belgique. Un jeu de piste propose aux enfants d'entrer dans la peau d'un résistant." "Spirou et Bruxelles sous l'Occupation" expose des documents historiques attestant des actes de résistance du Journal Spirou et de son rédacteur en chef de l'époque, Jean Doisy. Les plus belles planches d'Émile Bravo issues des albums de la série "L'Espoir malgré tout", seront aussi exposées. Le second volume de la série sort d'ailleurs à l'occasion de la Fête de la BD. Différentes expositions et animations sont encore prévues au Centre belge de la bande dessinée (CBBD), rue des Sables. Le Palais des Beaux-Arts sera également mobilisé et accueillera une conférence "Blake & Mortimer", en lien avec la sortie plus tôt cette année de la BD événement, "Le dernier pharaon". Une séance de dédicaces avec les auteurs de l'album, Jaco Van Dormael, François Schuiten, Thomas Gunzig et Laurent Durieux, est annoncée dans la foulée. Toujours à Bozar, les Prix Atomium de la bande dessinée seront décernés vendredi soir. Un nouveau prix a été créé cette année, le Prix Vandersteen récompensant un ouvrage publié en néerlandais. Huit catégories sont prévues au total et les lauréats se partageront une enveloppe de 100.000 euros. (Belga)