L'avocat Marc Fernich, spécialiste des procédures d'appel qui a pris le relais de Jeffrey Lichtman, a interjeté appel dès jeudi, quelques heures seulement après la condamnation à la perpuité de Joaquin Guzman par le juge Brian Cogan. Cette peine est symboliquement assortie de 30 années de prison supplémentaires. Aux Etats-Unis, la procédure d'appel ne donne pas lieu à un nouveau procès. Le juge désigné doit uniquement s'assurer que la procédure pénale a été respectée et la décision de première instance rendue dans le respect des textes. Pour autant, la décision n'est pas attendue avant plusieurs mois. Considéré comme le narcotrafiquant le plus puissant au monde, Joaquin Guzman a acheminé aux Etats-Unis au moins 1.200 tonnes de cocaïne sur un quart de siècle. Malgré son arrestation, l'organisation continue d'acheminer la majorité de la drogue qui entre aux Etats-Unis. Durant le procès, l'accusation a montré que le Mexicain avait ordonné l'assassinat ou mis lui-même à mort au moins 26 personnes, parfois après les avoir torturées. Il s'agissait d'informateurs, trafiquants issus d'organisations rivales, policiers, collaborateurs voire même des membres de sa propre famille. Avant même l'enregistrement officiel de l'appel, El Chapo avait été transféré dans une prison de haute sécurité du Colorado, l'Administrative Maximum Facility, ou ADX, située à Florence, dans le sud de l'Etat. (Belga)