La partie belge de la mer du Nord regorge d'épaves naufragées. Fin février 2021, Vincent Van Quickenborne avait annoncé son intention de les protéger et de les valoriser en tant que patrimoine culturel. Vu le peu d'informations disponibles à propose de ces épaves, une cinquantaine d'entre elles ont fait l'objet d'une enquête approfondie. Les histoires et informations récoltées ont été intégrées à l'exposition. Les visiteurs et visiteuses pourront ainsi découvrir celles d'un voilier vieux de plusieurs siècles ainsi que d'un navire de guerre allemand, ou admirer un modèle 3D du navire West-Hinder. Les enfants profiteront pour leur part de plusieurs jeux de découverte. L'exposition sera ouverte au grand public à partir de jeudi. Elle occupera le Musée national de la pêche, en Flandre occidentale, durant les mois de juillet et d'août avant de voyager à travers toute la Belgique en raison de travaux de rénovation dans le musée d'Ostdunkerque. (Belga)

La partie belge de la mer du Nord regorge d'épaves naufragées. Fin février 2021, Vincent Van Quickenborne avait annoncé son intention de les protéger et de les valoriser en tant que patrimoine culturel. Vu le peu d'informations disponibles à propose de ces épaves, une cinquantaine d'entre elles ont fait l'objet d'une enquête approfondie. Les histoires et informations récoltées ont été intégrées à l'exposition. Les visiteurs et visiteuses pourront ainsi découvrir celles d'un voilier vieux de plusieurs siècles ainsi que d'un navire de guerre allemand, ou admirer un modèle 3D du navire West-Hinder. Les enfants profiteront pour leur part de plusieurs jeux de découverte. L'exposition sera ouverte au grand public à partir de jeudi. Elle occupera le Musée national de la pêche, en Flandre occidentale, durant les mois de juillet et d'août avant de voyager à travers toute la Belgique en raison de travaux de rénovation dans le musée d'Ostdunkerque. (Belga)