La commune d'Anderlues fait face à une situation de blocage politique depuis plusieurs mois. Une dissidence au sein du PS a disloqué la majorité communale en place avec pour conséquence une paralysie de certains pans de l'administration dans un contexte plus général de tensions. Mardi, des membres du personnel ont fait le déplacement jusqu'à Namur. Les représentants syndicaux ont pu pour leur part exposer leurs inquiétudes au ministre des Pouvoirs locaux. "La rencontre qu'il envisage avec les grades légaux de la commune est une bonne chose", a réagi Philippe Barbion, secrétaire régional de la CGSP. Selon ce dernier, le ministre a également évoqué la possibilité d'envoyer, le cas échéant, sur place un représentant afin de tenter, dans les limites de ses fonctions, de fluidifier la situation. (Belga)

La commune d'Anderlues fait face à une situation de blocage politique depuis plusieurs mois. Une dissidence au sein du PS a disloqué la majorité communale en place avec pour conséquence une paralysie de certains pans de l'administration dans un contexte plus général de tensions. Mardi, des membres du personnel ont fait le déplacement jusqu'à Namur. Les représentants syndicaux ont pu pour leur part exposer leurs inquiétudes au ministre des Pouvoirs locaux. "La rencontre qu'il envisage avec les grades légaux de la commune est une bonne chose", a réagi Philippe Barbion, secrétaire régional de la CGSP. Selon ce dernier, le ministre a également évoqué la possibilité d'envoyer, le cas échéant, sur place un représentant afin de tenter, dans les limites de ses fonctions, de fluidifier la situation. (Belga)