La nouvelle école belge ouvrira sa section fondamentale (maternelle et primaire) dans un premier temps avant l'ouverture future d'une section secondaire. Il s'agit de la deuxième école belge du Maroc après celle de Casablanca, ouverte en 2014. L'école de Casablanca accueille 800 élèves à environ 80% marocains et couvre tous les niveaux de la maternelle au secondaire. "Cette année, nous aurons la première promotion du secondaire qui sortira de l'école de Casablanca et ce sera un appel d'air pour cette école qui est déjà un véritable succès", explique Benoît Stiévenart, administrateur du programme de l'Association pour la Promotion de l'Education et de la Formation à l'Etranger (APEFE) au Maroc. Les écoles belges du Maroc suivent un programme d'enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elles sont régies par un accord entre les gouvernements du Maroc et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les élèves y suivent le programme officiel et leurs diplômes sont certifiés par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le ministre-président wallon Willy Borsus effectue depuis lundi une visite économique et de coopération de trois jours au Maroc, où il ira promouvoir les atouts et le savoir-faire wallons dans la région de Casablanca-Rabat, c?ur économique et politique du Royaume. (Belga)

La nouvelle école belge ouvrira sa section fondamentale (maternelle et primaire) dans un premier temps avant l'ouverture future d'une section secondaire. Il s'agit de la deuxième école belge du Maroc après celle de Casablanca, ouverte en 2014. L'école de Casablanca accueille 800 élèves à environ 80% marocains et couvre tous les niveaux de la maternelle au secondaire. "Cette année, nous aurons la première promotion du secondaire qui sortira de l'école de Casablanca et ce sera un appel d'air pour cette école qui est déjà un véritable succès", explique Benoît Stiévenart, administrateur du programme de l'Association pour la Promotion de l'Education et de la Formation à l'Etranger (APEFE) au Maroc. Les écoles belges du Maroc suivent un programme d'enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elles sont régies par un accord entre les gouvernements du Maroc et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les élèves y suivent le programme officiel et leurs diplômes sont certifiés par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le ministre-président wallon Willy Borsus effectue depuis lundi une visite économique et de coopération de trois jours au Maroc, où il ira promouvoir les atouts et le savoir-faire wallons dans la région de Casablanca-Rabat, c?ur économique et politique du Royaume. (Belga)