S'il s'avère que la compagnie à bas coût n'a pas rempli ses obligations, on pourra alors parler de pratiques commerciales trompeuses, selon le ministre. Dans pareil cas, celui-ci envisagera alors d'entreprendre une action en cessation contre Ryanair, précise-t-il dans un communiqué lundi soir. "Des annulation de vols à une aussi grande échelle par Ryanair sont inadmissibles. Le voyageur a le droit de connaître l'ampleur réelle de ces annulations et d'être informé en détail de ses droits. Une compagnie aérienne est tenue d'informer chaque voyageur concerné individuellement et de l'informer de manière proactive de ses droits, y compris le droit à l'indemnisation et à l'assistance", affirme M. Peeters dans un communiqué. (Belga)

S'il s'avère que la compagnie à bas coût n'a pas rempli ses obligations, on pourra alors parler de pratiques commerciales trompeuses, selon le ministre. Dans pareil cas, celui-ci envisagera alors d'entreprendre une action en cessation contre Ryanair, précise-t-il dans un communiqué lundi soir. "Des annulation de vols à une aussi grande échelle par Ryanair sont inadmissibles. Le voyageur a le droit de connaître l'ampleur réelle de ces annulations et d'être informé en détail de ses droits. Une compagnie aérienne est tenue d'informer chaque voyageur concerné individuellement et de l'informer de manière proactive de ses droits, y compris le droit à l'indemnisation et à l'assistance", affirme M. Peeters dans un communiqué. (Belga)