"Le déploiement de sa Garde nationale à travers le Mexique, en priorité à sa frontière sud", figure parmi ces mesures, précise la déclaration. Tous les migrants venant faire une demande d'asile aux Etats-Unis seront par ailleurs renvoyés au Mexique en attendant qu'elle soit traitée par les tribunaux américains. Le président du Mexique Andres Manuel Lopez Obrador s'est par ailleurs félicité de l'accord conclu, en affirmant être heureux d'"éviter" l'imposition par Washington de droits de douane à son pays. "Grâce au soutien de tous les Mexicains, nous avons pu éviter l'imposition de droits de douane sur les produits mexicains exportés aux Etats-Unis", a écrit le chef de l'Etat sur Twitter. "Nous nous réunirons demain pour célébrer à Tijuana à 17H00" (0H00 GMT), a-t-il ajouté. Cette ville est à la frontière américaine, dans l'extrême nord-ouest du Mexique. (Belga)