"L'enfermement des enfants à des fins migratoires n'est pas justifiable, ni médicalement ni juridiquement, même si les conditions matérielles sont adaptées et si la durée est aussi brève que possible", affirme le service de médiation entre la population et l'administration. Le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Theo Francken avait annoncé, dans sa dernière note de politique générale, son intention de procéder à nouveau à l'enfermement de familles avec enfants dans des unités familiales qui seront construites cette année sur le terrain du centre fermé 127bis de Steenokkerzeel. Le Médiateur recommande au Parlement de faire réaliser une étude sur les causes d'échec des procédures d'éloignement de ces familles avec enfants à partir des maisons de retour, et sur les solutions de rechange à leur détention. Dans l'attente de cette étude, le gouvernement ne devrait pas engager de démarches ni de dépenses pour les unités d'habitations de Steenokkerzeel, selon le Médiateur. (Belga)

"L'enfermement des enfants à des fins migratoires n'est pas justifiable, ni médicalement ni juridiquement, même si les conditions matérielles sont adaptées et si la durée est aussi brève que possible", affirme le service de médiation entre la population et l'administration. Le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Theo Francken avait annoncé, dans sa dernière note de politique générale, son intention de procéder à nouveau à l'enfermement de familles avec enfants dans des unités familiales qui seront construites cette année sur le terrain du centre fermé 127bis de Steenokkerzeel. Le Médiateur recommande au Parlement de faire réaliser une étude sur les causes d'échec des procédures d'éloignement de ces familles avec enfants à partir des maisons de retour, et sur les solutions de rechange à leur détention. Dans l'attente de cette étude, le gouvernement ne devrait pas engager de démarches ni de dépenses pour les unités d'habitations de Steenokkerzeel, selon le Médiateur. (Belga)