Après Liège et ses sites d'ArcelorMittal vendredi matin, c'était donc au tour de Charleroi de découvrir, dans l'après-midi, son Master Plan pour les 109 hectares du site de Carsid à redéployer. Si ce plan comporte encore de nombreuses inconnues, dont la pollution des sols, on sait déjà qu'il se décline en cinq axes, allant de l'implantation du Quartier du Futur - une nouvelle caserne militaire ouverte sur son environnement immédiat - au développement de campus PME en passant par la création d'un grand parc métropolitain, l'aménagement d'un port urbain et la constitution d'un système d'espaces publics, de culture et de paysage, a détaillé Paola Vigano, du bureau d'étude éponyme, au cours d'une conférence de presse. "C'est une étape décisive qui est franchie aujourd'hui pour rencontrer notre objectif ambitieux de réhabiliter 100 hectares de friches industrielles par an. Il est capital de ramener de l'activité économique sur ce site carolo, tout en respectant ce témoignage du passé industriel prestigieux de la Wallonie", a commenté le ministre wallon en charge de l'Aménagement du territoire, Willy Borsus. (Belga)

Après Liège et ses sites d'ArcelorMittal vendredi matin, c'était donc au tour de Charleroi de découvrir, dans l'après-midi, son Master Plan pour les 109 hectares du site de Carsid à redéployer. Si ce plan comporte encore de nombreuses inconnues, dont la pollution des sols, on sait déjà qu'il se décline en cinq axes, allant de l'implantation du Quartier du Futur - une nouvelle caserne militaire ouverte sur son environnement immédiat - au développement de campus PME en passant par la création d'un grand parc métropolitain, l'aménagement d'un port urbain et la constitution d'un système d'espaces publics, de culture et de paysage, a détaillé Paola Vigano, du bureau d'étude éponyme, au cours d'une conférence de presse. "C'est une étape décisive qui est franchie aujourd'hui pour rencontrer notre objectif ambitieux de réhabiliter 100 hectares de friches industrielles par an. Il est capital de ramener de l'activité économique sur ce site carolo, tout en respectant ce témoignage du passé industriel prestigieux de la Wallonie", a commenté le ministre wallon en charge de l'Aménagement du territoire, Willy Borsus. (Belga)