Pour Patricia Creutz, du CSP, le déficit budgétaire sera bien plus important que les 15,1 millions d'euros avancés par Oliver Paasch. "Ce montant ne tient pas compte des investissements stratégiques qui sont neutralisés", a détaillé la députée qui estime également que les priorités n'ont pas été correctement définies. Michael Balter, l'un des trois représentants du groupe Vivant est lui aussi revenu sur la dette de la Communauté germanophone. "Elle s'élève aujourd'hui à plus de 630 millions d'euros. Elle n'a de cesse d'augmenter. Pour le moment les intérêts sont bas mais qu'en sera-t-il dans 5 ou 10 ans", a interrogé l'élu qui a aussi souligné la pression qui pèse sur les citoyens et en particulier sur les non-vaccinés qui sont de plus en plus souvent exclus. La dette est aussi une préoccupation des écologistes qui se sont dits favorables aux investissements en faveur de l'efficience énergétique. Ils souhaiteraient qu'ils soient réfléchis de manière plus durable. Les débats se poursuivront mardi, mercredi et jeudi avant le vote. (Belga)

Pour Patricia Creutz, du CSP, le déficit budgétaire sera bien plus important que les 15,1 millions d'euros avancés par Oliver Paasch. "Ce montant ne tient pas compte des investissements stratégiques qui sont neutralisés", a détaillé la députée qui estime également que les priorités n'ont pas été correctement définies. Michael Balter, l'un des trois représentants du groupe Vivant est lui aussi revenu sur la dette de la Communauté germanophone. "Elle s'élève aujourd'hui à plus de 630 millions d'euros. Elle n'a de cesse d'augmenter. Pour le moment les intérêts sont bas mais qu'en sera-t-il dans 5 ou 10 ans", a interrogé l'élu qui a aussi souligné la pression qui pèse sur les citoyens et en particulier sur les non-vaccinés qui sont de plus en plus souvent exclus. La dette est aussi une préoccupation des écologistes qui se sont dits favorables aux investissements en faveur de l'efficience énergétique. Ils souhaiteraient qu'ils soient réfléchis de manière plus durable. Les débats se poursuivront mardi, mercredi et jeudi avant le vote. (Belga)