En 1917, Melvin Jones, un homme d'affaires de Chicago, proposait aux membres de son club d'entreprise local de dépasser leurs considérations purement professionnelles pour s'engager en faveur de l'amélioration de leur communauté et du monde en général. Ce club, aujourd'hui présent à travers le monde, récolte des fonds afin d'aider de nombreuses associations caritatives dans divers secteurs. À Liège, le Lions Club soutient entre autre l'Asbl Thermos, spécialisée dans l'aide aux sans-abris et Os-mose, experte de l'éducation canine afin de faciliter le vie des personnes handicapées. Le Lions Club est aussi intervenu dans l'achat d'une maison à proximité d'un centre hospitalier liégeois, avec pour objectif d'assurer un logement aux parents devant soutenir leur enfant malade et en fin de vie. Au niveau national, Cap 48 bénéficie aussi d'apports financiers du Lions Club. Ce lâcher de ballons s'est aussi déroulé dans d'autres villes wallonnes. "L'idée est que chaque club réunisse les associations qu'il aide et que, ensemble, ils procèdent tous à un lâcher de ballons en même temps", explique Daniel Frère, président de la Commission communication du Lions Club District Wallonie. "L'opération, qui est baptisée 'Re-Lions-nous' porte un double message: le témoignage du lien de chaque club avec les représentants des associations qu'il aide et le témoignage du lien entre tous les Lions Club de Wallonie et, partant, du monde, pour atteindre les objectifs fixés dans la devise du Lions International: we serve. " (Belga)

En 1917, Melvin Jones, un homme d'affaires de Chicago, proposait aux membres de son club d'entreprise local de dépasser leurs considérations purement professionnelles pour s'engager en faveur de l'amélioration de leur communauté et du monde en général. Ce club, aujourd'hui présent à travers le monde, récolte des fonds afin d'aider de nombreuses associations caritatives dans divers secteurs. À Liège, le Lions Club soutient entre autre l'Asbl Thermos, spécialisée dans l'aide aux sans-abris et Os-mose, experte de l'éducation canine afin de faciliter le vie des personnes handicapées. Le Lions Club est aussi intervenu dans l'achat d'une maison à proximité d'un centre hospitalier liégeois, avec pour objectif d'assurer un logement aux parents devant soutenir leur enfant malade et en fin de vie. Au niveau national, Cap 48 bénéficie aussi d'apports financiers du Lions Club. Ce lâcher de ballons s'est aussi déroulé dans d'autres villes wallonnes. "L'idée est que chaque club réunisse les associations qu'il aide et que, ensemble, ils procèdent tous à un lâcher de ballons en même temps", explique Daniel Frère, président de la Commission communication du Lions Club District Wallonie. "L'opération, qui est baptisée 'Re-Lions-nous' porte un double message: le témoignage du lien de chaque club avec les représentants des associations qu'il aide et le témoignage du lien entre tous les Lions Club de Wallonie et, partant, du monde, pour atteindre les objectifs fixés dans la devise du Lions International: we serve. " (Belga)