L'avant-projet de loi a pour objectif de prendre en compte l'avis du Conseil d'État ainsi que les recommandations de l'Organisation de l'aviation civile internationale (ICAO). Les modifications concerneraient principalement le "layout" de la carte. Elles y supprimeraient la signature du fonctionnaire communal qui la délivre. En outre, le lieu de naissance du détenteur de la carte ne sera plus visible à l'?il nu, cette mention ne faisant pas partie de celles déterminées par les normes ICAO. L'information relative au lieu de naissance restera néanmoins visible de manière électronique. L'avant-projet peut à présent être soumis à la signature du Roi, en vue de son dépôt à la Chambre des représentants. Il y a un mois jour pour jour, le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V) avait dévoilé à Lokeren le premier exemplaire de la nouvelle carte d'identité électronique. Le document renfermera désormais les empreintes digitales de son possesseur. La photo, elle, sera située à gauche et non plus à droite. (Belga)

L'avant-projet de loi a pour objectif de prendre en compte l'avis du Conseil d'État ainsi que les recommandations de l'Organisation de l'aviation civile internationale (ICAO). Les modifications concerneraient principalement le "layout" de la carte. Elles y supprimeraient la signature du fonctionnaire communal qui la délivre. En outre, le lieu de naissance du détenteur de la carte ne sera plus visible à l'?il nu, cette mention ne faisant pas partie de celles déterminées par les normes ICAO. L'information relative au lieu de naissance restera néanmoins visible de manière électronique. L'avant-projet peut à présent être soumis à la signature du Roi, en vue de son dépôt à la Chambre des représentants. Il y a un mois jour pour jour, le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V) avait dévoilé à Lokeren le premier exemplaire de la nouvelle carte d'identité électronique. Le document renfermera désormais les empreintes digitales de son possesseur. La photo, elle, sera située à gauche et non plus à droite. (Belga)