"J'attends qu'un terme soit mis à votre mouvement", a déclaré M. Öcalan selon un texte lu par son avocate Nevroz Uysal, qui a pu rendre visite deux fois à son client ce mois-ci, après en avoir été interdite depuis 2011. (Belga)

"J'attends qu'un terme soit mis à votre mouvement", a déclaré M. Öcalan selon un texte lu par son avocate Nevroz Uysal, qui a pu rendre visite deux fois à son client ce mois-ci, après en avoir été interdite depuis 2011. (Belga)