Cette décision du juge d'instruction intervient après l'arrêt de la Cour de Justice de l'UE concernant Oriol Junqueras. Selon la justice européenne, l'ancien vice-président catalan bénéficie d'une immunité en tant qu'élu au Parlement européen. C'est donc également le cas pour Carles Puigdemont et Toni Comin, élus en mai. (Belga)

Cette décision du juge d'instruction intervient après l'arrêt de la Cour de Justice de l'UE concernant Oriol Junqueras. Selon la justice européenne, l'ancien vice-président catalan bénéficie d'une immunité en tant qu'élu au Parlement européen. C'est donc également le cas pour Carles Puigdemont et Toni Comin, élus en mai. (Belga)