Deux promeneurs se trouvaient sur un chemin avec leur chien dans la soirée. C'est alors qu'ils ont croisé un joggeur, qui a sorti un couteau et a poignardé l'animal à mort. L'homme avait ensuite pris la fuite. La zone de police locale avait diffusé jeudi via Facebook des images des vidéos de surveillance d'une habitation. Le suspect a ensuite été identifié, interpellé et entendu. Il a été présenté à un juge d'instruction pour des faits de maltraitance animale et violation de la loi sur les armes. Il a été libéré sous conditions, a annoncé le parquet dimanche. Certains médias ont rendu le suspect identifiable et son nom complet a aussi été diffusé sur les réseaux sociaux, tout comme son adresse et son numéro de téléphone. Le joggeur a alors reçu des menaces de mort et des messages demandant son licenciement ont été diffusés sur la page Facebook de son employeur. L'homme a déposé plainte. (Belga)

Deux promeneurs se trouvaient sur un chemin avec leur chien dans la soirée. C'est alors qu'ils ont croisé un joggeur, qui a sorti un couteau et a poignardé l'animal à mort. L'homme avait ensuite pris la fuite. La zone de police locale avait diffusé jeudi via Facebook des images des vidéos de surveillance d'une habitation. Le suspect a ensuite été identifié, interpellé et entendu. Il a été présenté à un juge d'instruction pour des faits de maltraitance animale et violation de la loi sur les armes. Il a été libéré sous conditions, a annoncé le parquet dimanche. Certains médias ont rendu le suspect identifiable et son nom complet a aussi été diffusé sur les réseaux sociaux, tout comme son adresse et son numéro de téléphone. Le joggeur a alors reçu des menaces de mort et des messages demandant son licenciement ont été diffusés sur la page Facebook de son employeur. L'homme a déposé plainte. (Belga)