Sofie De Smedt du Jardin botanique a confirmé l'information. "L'appel d'offres pour le nouveau projet de numérisation a été attribué à la société qui avait déjà effectué les premières numérisations. La numérisation débutera en juin et devrait être finalisée en un an. Dans le premier projet, nous nous étions concentrés sur des herbiers de Belgique et d'Afrique. Le deuxième volet s'attaquera au reste du monde", a expliqué Mme De Smedt. Les résultats des numérisations seront présentés sur www.botanicacollections.be. La numérisation permet aux scientifiques et aux amateurs d'accéder aux plantes tout en diminuant le risque de les endommager. (Belga)

Sofie De Smedt du Jardin botanique a confirmé l'information. "L'appel d'offres pour le nouveau projet de numérisation a été attribué à la société qui avait déjà effectué les premières numérisations. La numérisation débutera en juin et devrait être finalisée en un an. Dans le premier projet, nous nous étions concentrés sur des herbiers de Belgique et d'Afrique. Le deuxième volet s'attaquera au reste du monde", a expliqué Mme De Smedt. Les résultats des numérisations seront présentés sur www.botanicacollections.be. La numérisation permet aux scientifiques et aux amateurs d'accéder aux plantes tout en diminuant le risque de les endommager. (Belga)