Les entreprises visées sont actives dans les secteurs de la finance, du pétrole et du charbon. Ces nouvelles sanctions ont été prises en réaction au récent test par la Corée du Nord d'un nouveau type de missile intercontinental, le Premier ministre Shinzo Abe ayant alors promis d'augmenter la pression sur son voisin communiste. (Belga)

Les entreprises visées sont actives dans les secteurs de la finance, du pétrole et du charbon. Ces nouvelles sanctions ont été prises en réaction au récent test par la Corée du Nord d'un nouveau type de missile intercontinental, le Premier ministre Shinzo Abe ayant alors promis d'augmenter la pression sur son voisin communiste. (Belga)