"C'est pour moi la reconnaissance de Jérusalem en tant que capitale de l'État d'Israël," a déclaré le président hondurien, présentant le "bureau diplomatique" comme une "extension" de l'ambassade, aujourd'hui située à Tel-Aviv. Un communiqué du ministère des Affaires étrangères hondurien précise qu'Israël a évoqué son transfert à Jérusalem, une proposition qui est actuellement "analysée et évaluée dans le contexte international et national". Le Honduras a historiquement implanté son ambassade à Tel-Aviv afin de conserver sa neutralité dans le conflit israélo-palestinien. Promesse de campagne du président américain Donald Trump, le transfert de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem en mai 2018, salué comme historique par Israël, avait été largement condamné par la communauté internationale. Le statut de Jérusalem est l'une des questions les plus épineuses de l'insoluble conflit israélo-palestinien. (Belga)