Avant même la prise du pouvoir par les talibans, plus de 18 millions d'Afghans avaient déjà besoin d'une aide humanitaire d'urgence. Plus de 3,5 millions de personnes ont fui les violences au cours des dernières années, dont 630.000 rien que cette année. "Si les services publics et l'économie s'effondrent, nous verrons davantage de souffrances, d'instabilité et de migrations, tant à l'intérieur et à l'extérieur du pays", a prévenu M. Grandi, appelant la communauté internationale à venir en aide à l'Afghanistan. Durant ses trois jours de visite en Afghanistan, le Haut Commissaire de l'Onu s'est entretenu avec le gouvernement intérimaire des talibans. Il a salué l'engagement de ces derniers à garantir la sécurité et à permettre l'accès humanitaire dans le pays. "Nous avons également abordé d'autres questions essentielles, telles que l'assurance que les femmes puissent reprendre le travail en toute sécurité, l'importance de l'éducation pour tous les enfants et la sécurité de tous les Afghans, y compris des minorités", a ajouté M. Grandi. "J'ai encouragé le gouvernement intérimaire à réitérer publiquement ces promesses essentielles et à les mettre en pratique." (Belga)

Avant même la prise du pouvoir par les talibans, plus de 18 millions d'Afghans avaient déjà besoin d'une aide humanitaire d'urgence. Plus de 3,5 millions de personnes ont fui les violences au cours des dernières années, dont 630.000 rien que cette année. "Si les services publics et l'économie s'effondrent, nous verrons davantage de souffrances, d'instabilité et de migrations, tant à l'intérieur et à l'extérieur du pays", a prévenu M. Grandi, appelant la communauté internationale à venir en aide à l'Afghanistan. Durant ses trois jours de visite en Afghanistan, le Haut Commissaire de l'Onu s'est entretenu avec le gouvernement intérimaire des talibans. Il a salué l'engagement de ces derniers à garantir la sécurité et à permettre l'accès humanitaire dans le pays. "Nous avons également abordé d'autres questions essentielles, telles que l'assurance que les femmes puissent reprendre le travail en toute sécurité, l'importance de l'éducation pour tous les enfants et la sécurité de tous les Afghans, y compris des minorités", a ajouté M. Grandi. "J'ai encouragé le gouvernement intérimaire à réitérer publiquement ces promesses essentielles et à les mettre en pratique." (Belga)